Né en Chine en 1935, votre vie n’a pas été un long fleuve tranquille, mais vous avez trouvé, en vous, les sources du Qigong.

Vous avez fait de nombreux déplacements dans le monde entier, pour nous donner la quintessence de votre savoir-faire et être.

Nous avons eu le plaisir de vous écouter, de passer des heures de pratique.

Maintenant, nous garderons une empreinte de votre transmission et nous ferons de notre mieux pour rester fidèle à vos recherches.


Votre poésie restera gravée en nous.

« Il fait nuit, tout est calme, silencieux
Chasse les dix mille soucis de la vie
Concentre ton esprit au Dan Tian
Et tiens bien clos les sept orifices du visage
Respire profondément, lentement, doucement
En dressant un pont de pies
Le corps devient léger comme l’hirondelle du printemps
Qui vole vers les lointains nuages. »



Merci, nous vous souhaitons bon voyage.

Voici quelques photos de votre passage en juillet 2010.
Déjà 12 ans !
Au revoir Professeur Zhang Guan De