JONATHAN


JONATHAN

Jonathan pratique le TaiChi & le QiGong au cours de Cuesmes. Vous avez dit Plaisir, Générosité et Passion ?

J’ai toujours été passionné par les arts martiaux. Je suis tombé récemment sur le tai chi que j’essayais de pratiquer en autodidacte. Ensuite, le Qi Gong est venu s’imposer doucement de lui même... C’est le trésor de la Chine, car il est empli de toute l’essence de l’Empire du Milieu. Le calme, la quiétude, la sérénité, trois mots qui nous attirent mais qu’on arrive pratiquement jamais à atteindre. C’est pourtant tout cet art du calme que s’efforcent de pratiquer les Chinois depuis des millénaires et qui se révèle au travers la pratique du Qi Gong.

J’ai commencé par une vidéo enseignant les mouvements de base du tai chi, mouvements très lents empreints d’une très grande légèreté. Plus tard, on s’aperçoit que le tai chi, et tous les arts martiaux traditionnels se basent sur la pratique du Qi Gong, sur la circulation de l’énergie dans le corps. Quand je me suis mis à pratiquer dans la nature, quelque chose de merveilleux se produisit soudain. Le mental, acteur principal de notre vie en général, commence à faire silence... Le flux du mental ralentit, les vieilles pensées du quotidien sont emportées par le vent. Il amène à la place, le doux son du bruissement des feuilles, le chant délicieux des oiseaux, et c’est finalement toute la nature qui s’invite dans la pratique du Tai Chi et du Qi Gong. Le temps s’arrête ! Il n’y a plus de temps. On prend alors conscience d’un autre état d’être. On n’est plus pressé par le temps, car ce dernier n’existe plus. C’est comme une nouvelle vie, car une énergie nouvelle vient nous alimenter de l’intérieur. On se connecte enfin à notre véritable être, à notre nature essentielle : la Vie même. Le Qi Gong, c’est tout simplement le moyen de se reconnecter à la nature, à notre prochain. On ne réagit plus de la même façon.

Depuis mon inscription aux cours, je ressens une formidable sensation de bien être, de vitalité. C’est devenu une méditation, une prise de conscience nouvelle. Et lorsque l’on pratique ensemble, c’est la symbiose ! Un mouvement d’énergie nous unit tous dans le bien être, dans la joie de la pratique, dans la joie d’être vivant, d’être empli de vie et d’énergie. L’énergie circule enfin tel un ruisseau qui coule et s’écoule à l’infini, comme le mouvement de la vie, comme la roue du Yin et du Yang, ces deux poissons qui tournent et s’entrelacent, symbole très célèbre de la philosophie chinoise.

Ce sport, qui se veut un sport pour tous, nous rapproche tous. Alors je pratique pour mon bien être, mais pour celui des autres aussi. Je partage ce sport de bien être, cet art de vivre afin qu’un plus grand nombre puisse en faire son quotidien. C’est une façon nouvelle de célébrer la vie, c’est une véritable célébration continuelle, comme le font les animaux, les plantes, les arbres, etc. Il ne reste plus que nous, de prendre part à cette célébration, de vivre enfin heureux, pour enfin se sentir bien dans son corps, bien dans son être, bien avec les autres.

J’ai l’espoir qu’un jour, cet art soit pratiqué par tous, afin qu’on soit tous unis par cette vague d’énergie de vie, qu’on se reconnecte tous enfin à notre nature, à la nature. Sa pratique seule peut changer une personne, et la rendre profondément calme, sereine, souriante. On parle souvent de notre santé physique, mais il est clair que le Qi Gong va au delà ! Il est question de santé sur tous les plans, physique, mais aussi mental, sentimental et spirituel. Il répond au vieil adage «un esprit sain dans un corps sain». On peut le comparer à une fleur de lotus qui émerge de l’eau calme de notre mental afin de célébrer la venue du soleil levant en lui ouvrant ses pétales, comme pour l’absorber. Il ne tient qu’à nous d’en faire tout autant, de célébrer la venue de la lumière en ouvrant nos bras à la vie. Le Qi Gong, est pour ma part, un des multiples chemins qui nous permettent d’être présent à la vie, de la ressentir dans chaque cellule de notre corps et en définitive, de ressentir une joie intense et profonde et de la faire partager aux autres. C’est une sagesse que l’on doit partager afin qu’elle ne se perde pas. Elle nous fait prendre conscience de la vie, et de son caractère précieux. Elle nous ramène à l’essentiel, l’épanouissement d’une fleur, le chant des oiseaux, le cliquetis des vagues le sourire d’un enfant, la joie de l’être, la respiration profonde, le calme d’un lac, la sérénité de l’instant présent, la beauté de la vie...