Qu'est-ce que le TaiChi ?




EN SAVOIR PLUS


Le Taijiquan (Taichichuan, taichi…) se prononce et s'écrit de plusieurs façons

Art martial traditionnel chinois, joyau de leur civilisation, il est pratiqué chaque jour par des millions de chinois, rejoints depuis quelques années par un public toujours plus nombreux dans le monde et chez nous.

Nous avons tous vu en direct ou en images, des personnes seules ou en groupe enchaîner une série de mouvements lents, calmes et harmonieux.

Le Taijiquan, art martial interne, est considéré comme la quintessence des art martiaux chinois.  Taijiquan peut se traduire par :

  • Quan = Boxe (Donc art martial).
  • Taji = Du faîte suprême (Ce qu'il y a de plus élevé, de plus complet, d'où tout va commencer).

On parlera aussi de - boxe de l'ombre - dans laquelle, comme dans la vie, le principal adversaire n'est souvent que... soi-même (son ombre). Tout pratiquant d'art martial rencontre un jour cette évidence.

En tant qu'art martial interne, il met moins l'accent sur la puissance musculaire que sur la concentration, la détente tant physique que mentale, la fluidité, la souplesse et l'harmonie.

C'est un art du mouvement qui se réfère notamment à la symbolique yin-yang. (Alternance > Plein/Vide… )

Il est en perpétuelle recherche du mouvement correct et dès lors de la pensée, de l'intention et de l'attitude justes. Le Taijiquan fait aussi partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise.

La Chine a souhaité depuis quelques décennies, offrir ce joyau au monde. Les mouvements ont été codifiés, les formes diffusées.

Des fédérations sont nées partout; chez nous, la Fédération Belge de Wushu et son aile francophone rassemblent l'ensemble des arts martiaux chinois (Le Wushu). Elle est rattachée à la Fédération Européenne, et de là, à la Fédération Mondiale de Wushu.

Les styles les plus représentatifs, composés chacun de plusieurs enchaînements de mouvements, sont exécutés à mains nues ou prolongés par des armes.

Le style le plus diffusé au monde est le style Yang. Ses mouvements amples, ronds, réguliers, sont les plus adaptés à notre morphologie occidentale. La forme des 24 mouvements ,dite "Forme de Pékin", est la plus pratiquée.

La pratique d'autres styles, sun, chen, wu, dongyue, ainsi que le travail à deux et avec les armes du wushu, permet d'élargir l'éventail des sensations et d'affiner la recherche.

Chacun travaille avec ses potentialités, sa morphologie, sa personnalité. Il y a peu d'obstacles à la pratique du Taijiquan, et on peut le pratiquer jusqu'à un âge avancé.

Nombreux sont les médecins, les thérapeutes, les kinés, qui le conseille pour trouver des réponses profondes et durables à nos maux post-modernes (Stress, mal de dos, burn-out, …)

De part sa lenteur, il va induire une détente du corps et de l'esprit qui nous aidera à dénouer les blocages engendrés par les blessures de la vie, tant physiques que psychologiques. De par son approche interne, il renforcera notre enracinement et nous ressourcera.

Une meilleure perception de notre axe et de notre tantien, nous amènera à nous recentrer et à nous recharger en énergie.

Le Taijiquan peut donc nous apporter une meilleure qualité de vie, une connaissance plus pointue de notre être profond, et une recherche d'harmonie avec notre environnement.

Le Taijiquan demande peu d'espace, aucune tenue spéciale, seule l'envie d'arrêter la course folle du temps, pour aller à la rencontre de soi, de ses capacités et de ses richesses.

Et ceci avec persévérance, lâcher prise et… PLAISIR.

Pour avoir un large avis scientifique sur les effets du TaiChi sur la santé, nous renvoyons à l'excellent livre de Peter M. WAYNE.

"TAI CHI - La méditation en mouvement". Une approche scientifique pour 1 art millénaire, aux éditions "Belfond"


Professeur MEN HUI FENG en l'an 2000 a créé un  

nouveau style de TaiChi :    DONGYUE TAIJIQUAN